lundi, avril 03, 2006

Rencontre avec Angie David aux Cahiers de Colette le 8 avril à 18h30.

12 Comments:

Anonymous Anonyme said...

je me demande toujours si on ne se cache pas quand on ecrit une bographie?fabrice

10 avril, 2006 01:21  
Anonymous Anonyme said...

Cioran s'étonnait que la perspective d'avoir un biographe n'ait fait renoncer personne à avoir une vie. Dominique Aury aurait sans doute vécu deux fois si elle avait su que vous seriez la sienne. Merci à vous d'avoir fait mentir Cioran. Dorian

10 avril, 2006 01:22  
Anonymous Anonyme said...

Jamais de ma vie je n'ai vu une aussi troublante et envoûtante beauté, sincèrement.
Kuro no rai

10 avril, 2006 12:33  
Anonymous Anonyme said...

entre biographes...:)
http://rigaut.blogspot.com/

JLB

16 avril, 2006 19:30  
Blogger Stanbd said...

Chère Angie, au passage... un peu de vous ici... chez moi.

... Entre "Blogger's"

16 avril, 2006 22:56  
Blogger Alice said...

Bonjour,

Comme j'ai raté la première signature d'Angie David, savez-vous s'il y en aura d'autres à Paris ?

Merci.

17 avril, 2006 13:08  
Anonymous Anonyme said...

Je ne sais pas si vous avez reçu mon mail bel Ange; mais vous faites toujours vibrer mon coeur.

24 avril, 2006 05:29  
Blogger gombro said...

Arf !

Je suis visiblement comme à peu près tout le monde ici, nettement plus charmé par Angie David que par Dominique Aury !

Bon, je vais me forcer à m'intéresser quelque peu à la littérature érotique, mais j'avoue que j'ai du mal...

Avec Dominique Aury comme base de départ, ça va être encore plus coton...Autant je comprends qu'au moment de sa parution "Histoire d'O" ait suscité un scandale et donc une curiosité pour la personnalité de l'auteur, autant il faut bien reconnaitre qu'en 2006 tout ça parait bien anodin.

Quant à sa biographie, il me semble avoir compris que cette brave Dominique a effectué 40 ans de carrière comme employée d'une maison d'édition, ça ne laisse pas augurer de rebondissements bien palpitants non plus...

Angie, tu as visiblement un public potentiel, ne suis pas ce chemin...Mets-toi en danger bordel ! Donne-nous autre chose que la photocopie du permis de conduire d'une gonzesse qui a écrit un roman à scandale sous la 4ème république !

Parler du désir par procuration en écrivant la biographie d'un écrivain décédé qui parlait lui-même du désir par procuration, ça vaut peut-être la médaille olympique de la mise en abîme, mais je ne suis pas sûr que dans 30 ans ça donne envie à quelqu'un d'écrire un livre sur toi...

Remarque, sur le fond, le propos est loin d'être idiot : réaliser ses fantasmes revient à leur ôter tout intérêt, peut-être que se cantonner au registre de l'imaginaire permet d'entretenir et de perpétuer le désir...C'est la leçon qu'on pourrait tirer du parcours de quelqu'un comme DA. Reste qu'une telle démarche ne peut mener qu'à une exhaltante existence de rat de bibliothèque...

Il y a quelqu'un que tu devrais rencontrer : Ovidie.

ENTENDONS-NOUS BIEN, je ne fantasme pas sur les actrices de porno, et je ne suggère à personne de plonger dans cet univers qui rend le sexe aussi ennuyeux que la révision d'un moteur de bagnole. Les photos ou les films d'Ovidie ne suscitent pas la moindre excitation chez moi (ils ne me font pas bander, pour appeler un chat un chat), je trouve par contre la personnalité et la démarche de cette fille extrêmement intéressantes...

Cette nana est un noeud de contradictions, c'est une fille qui a accepté d'incarner les fantasmes masculins dans ce qu'ils peuvent avoir de plus stéréotypés (comme Dominique Aury en somme, sauf qu'elle les a incarnés et pas seulement décrit au travers d'un personnage de roman), et qui essaye maintenant de promouvoir une approche de la sexualité "féministe", de valoriser un imaginaire érotique qui ne reflète pas seulement la nature du désir MASCULIN (à l'exact opposé d'Aury)...Tout ça en S'EXPOSANT, en risquant de s'en prendre plein la gueule au sens figuré comme au sens propre (cette fille est une actrice de porno i.e. quelqu'un qui ne peut pas prendre le métro sans littéralement risquer sa vie), ce que DA n'a pas fait...

Vos éditeurs devraient organiser un débat, ça pourrait être très intéressant...

Voila le site d'Ovidie :
http://www.pornomanifesto.com/

En y réfléchissant (ben oui elle fait réfléchir cette bio - il va falloir que je la lise !), il me semble que pour un homme, une relation avec une femme qui a une vision "féministe" de la sexualité comme Ovidie doit au final être beaucoup plus satisfaisante, y compris sur le plan sexuel, qu'une relation avec quelqu'un comme Dominique Aury.

Offrir à un homme de devenir le personnage de ses fantasmes, est-ce vraiment lui donner quelque chose ? En tout cas, ce n'est pas se donner SOI, et c'est ce don-LA qui aurait un vrai intérêt, une vraie valeur...

Je ne sais pas comment Paulhan a réagi à la publication d'Histoire d'O...Au final, je dirais que Dominique Aury est quelqu'un qui a essayé de donner une preuve d'amour à un homme qui n'était probablement pas capable d'en recevoir.

Au fond, c'est assez triste tout ça...Snif !

27 avril, 2006 17:32  
Blogger Stanbd said...

Je n'aurai qu'un mot, cher Gombro...
Bravo...

02 mai, 2006 10:42  
Blogger T.L. said...

Vous est-il venu à l'esprit, commentateurs, que la passion littéraire puisse tenir une place dans la démarche de Angie David comme dans celle de Dominique Aury ?
Et cela... ce n'est pas triste, c'est lumineux.
T.L.

22 mai, 2006 17:27  
Anonymous Alain Floch said...

Chère Angie
J'ai beaucoup apprécié votre prestation ce soir dans l'émission Bibliothèque Médicis, vous remarquerez que Jean-Pierre Elkabach ne vous a pas souvent coupé.. Seriez-vous aussi impressionnante en vrai ? :-)Lorsque je vous entends vous exprimez vous et vos confrères, je me sens vraiment illettré ! J'aimerais avoir votre talent pour écrire mon témoignage... ^^
Venez lire mes courts extraits lorsque vous aurez un moment, cela me ferait plaisir de connaître votre sentiment. A très bientôt j'espère !

http://alainfloch.spaces.live.com/

09 septembre, 2006 21:59  
Anonymous Laurent said...

Je viens de vous découvrir, et je suis charmé, positivement charmé. En plus on a eu droit à du Ferré-Aragon...
Je vais tâcher de vous conaître davantage et me procurer votre ouvrage.

Au plaisir de vous revoir...

Laurent
www.paysagesinterieurs.com

29 septembre, 2006 18:06  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home